Mesurer la résilience

À quoi ressemble une communauté résiliente ? Caractéristiques d’une collectivité résiliente face aux catastrophes (en anglais) (PDF 2.4 MB), une publication basée sur le travail communautaire de réduction de risque de catastrophes de nombreuses ONG (y compris Tearfund et ses partenaires), décrit 168 caractéristiques d'une communauté résiliente aux aléas naturels.

Pour que ce chiffre imposant soit gérable, Tearfund suggère d'établir un « top 20 », c’est-à-dire les caractéristiques prioritaires dans votre contexte.

Proposition de « Top 20 » pour les aléas naturels soudains (en anglais) (PDF 54 KB)

Proposition de « Top 20 » pour les aléas naturels à évolution lente (en anglais) (PDF 54 KB)

Bon nombre de ces caractéristiques s'appliquent aussi à d'autres types de chocs et de stresses. Pour une programmation intégrée de la résilience, il est important de choisir ou d'ajouter des caractéristiques qui s'appliquent à tous les stresses et chocs prioritaires dans votre région, et pas seulement aux catastrophes.

Si vous choisissez le « top 20 » des caractéristiques qui s'appliquent aux chocs et aux stresses de l'endroit où vous travaillez, vous pourrez juger utile de les transformer en indicateurs mesurables à l'aide d'une simple échelle, de 0 à 3. L'équipe de Tearfund en Ouganda a utilisé cette méthode pour une évaluation (en anglais) (PDF 652 KB) du travail de réduction des risques de catastrophes de ses partenaires.

Par exemple :

Caractéristique

0 (caractéristique absente)

1

2

3 (caractéristique pleinement présente)

Les évaluations des risques / aléas sont effectuées de manière participative, en impliquant tous les secteurs de la communauté

Aucune évaluation des risques / aléas effectuée

Évaluations des risques / aléas effectuées par des organismes externes, pas d'appropriation par la communauté

Évaluations des risques / aléas effectuées avec la participation de la communauté locale, mais pas suffisamment comprises ou utilisées

Évaluations des risques / aléas effectuées avec la participation de la communauté locale, y compris les groupes vulnérables, et utilisées par elle dans le processus décisionnel local